le pic de rulhe en hiver - vallée d'Aston - Ariège

Publié le par berlang

PB203546-depart-de-l-arete-mini700.JPG

Ph.bernard Langlade                                                                                                Pic de Rulhe
Translate

Avertissements
L’accès à ce blog depuis une page « non catégorisée », page englobant l’ensemble des articles, se traduira par l'écoute d'un désagréable mélange musical. Pour accéder à la page de l’article concerné, cliquer sur le titre (en lettres de couleur bleu) figurant en haut de page. La page concernée s’ouvrira.
 
Les mots, groupes de mots de couleur Rouge et la petite image, sont des liens hypertextes sur lesquels il est possible de cliquer.
Photos : Pour visionner les photos, cliquez sur la petite Image. Une nouvelle page s'ouvrira.
Musique
: Le lecteur  est situé  au pied de l'article.
Pour l'interrompre, cliquez sur le bouton
Ecrire un commentaire  
 Contact  

 


  

Dérèglement climatique  ...
Etang  d’Artax,  beau  lac d’altitude perdu dans un recoin  des  Pyrénées ariégeoises. Au  cours de cette  belle journée hivernale,   j’avais  pu  constater  une fois  de  plus, les  surprenantes facéties,  l’inquiétante réalité,  de  ce  que l’on qualifie désormais  de   «dérèglement climatique » ; Un phénomène apparemment  inéluctable que semble vivre  notre belle planète bleue. A  quelques jours du nouvel  An,    au crépuscule de cette année 2010,   je  pouvais observer et  regretter  une fois de plus,  le  très faible  niveau  d’enneigement  sur ces hauteurs  aujourd’hui  désertées. Les trop  rares étendues enneigées,  tâches  étincelantes  éclairant ici et là, de vastes  prairies  de blonds alpages,  ne pouvaient  plus  faire  illusion
Pour  la  carte  postale,  en  revanche,   l’illusion  était  achevée  ...
Ce lac,  objet  de  ma  convoitise,  éclairé d’une pale lumière hivernale,  était  désormais  recouvert   d’une  uniforme   couche  de  glace.

Arrêt sur Image
Les  années se  suivent 
mais  ne se ressemblent pas forcemment. Je  conserve le souvenir,  quelques  années plus tôt et à  quelques 
semaines  d’intervalle  près,  d’un  hiver  « réussi » ...

 




Paysages d'hiver en vallée d'Aston
Accompagné de membres du club de montagne dans lequel  je m’étais encarté,  j’avais découvert mon premier couloir de neige. L’objet  de  cette  « expédition », le pic de Rulhe,  beau  sommet  enneigé  et situé dans la vallée d’Aston ; Une proche vallée de celle où je vivais cette fin d’année 2010.
... « On  the  road  again »,    chantait,  un certain  Bernard ...

 Les voitures,  constituées,    le convoi  s’anime et  se dirige  sans perdre  de temps, vers les Pyrénées déjà si proches. Nous pouvons enfin les apercevoir depuis  l’autoroute, embellies de leur parure hivernale. C’est  par  une belle matinée  de  novembre   et  dans  la  froidure  d’un  Tarascon encore paré de ses couleurs d’automne, que ce « week-end alpi » a vraiment débuté. La météo, qui affiche un grand beau temps, grand bleu et frais, paraît de bons augures. Attablés  et serrés les uns contre les autres pour combattre le froid, qui déjà nous gagne, nous écoutons attentivement, nous réchauffant d’un café, les paroles de Fred notre guide.
Fred  Talieu,  Guide de haute montagne,  en peu de mots,  esquisse le programme  de  ces deux journées  hivernales.
Bureau des Guides des Pyrénées Ariégeoises

Le programme dont nous connaissons les grandes lignes, nous est rappelé. Après une nuit passée au refuge, ascension, à l’aube du « petit pic de Rulhe », Nous y en remonterons un  long  couloir striant sa face nord. La suite du parcours se poursuivra sur une arête, pour ensuite aboutir à la descente d’un autre couloir. Retour au refuge.  
Nous l’avons tous compris, au cours de cette course en neige, le rôle de Fred sera résolument
orienté vers une démarche de formation et de sensibilisation aux problèmes liés à la sécurité, sans oublier les manœuvres adéquates à adopter,  lors de ce type de course. Les  problèmes  liés  aux  déclenchement d'avalanches, fûrent aussi abordés. Les encadrants de notre groupe, épauleront Fred.

Avalanche (de plaques)  en Images
Freerider enseveli par une avalanche
(de plaques) ...

... 5 mn interminables.
La vidéo
Issue heureuse pour ce sportif, qui dans son malheur a eue la chance de partir avec une équipe entraînée et équipée du matériel adéquat (kit avalanche : pelle+sonde+DVA). Sa localisation et son dégagement furent très rapides.


Le matériel ...
DVA + Pelle + sonde
kit de sécurité
Avalung

Témoignage  d’un  rescapé  ...

 AVALANCHE !!!


Programme
d'études

des Avalanches
Cemagref

Formations sur la sécurité
et les avalanches

FFME

 
Retour sur notre virée en vallée d'Aston ...
Le matériel passé en revue et les réglages opérés,  nous empruntons la route conduisant  à  la vallée d’Aston, et à l’étang de Laparan, terme de notre périple routier. Nous laissons nos véhicules au " Pla de Laspeyres " .
Petite  pose  à  la cabane de garsan  où  nous  pouvons  contempler, le Rulhe, ... et  les  sommets environnants ; Sommets, dont l’éclatante blancheur contraste singulièrement avec une pénombre bleutée  qui gagne déjà du terrain.
 Un peu  plus  de  17 heures déjà, ... et  la  nuit  se fait plus froide et  plus  profonde. La lune luisante nous permet de progresser dans une neige craquante.
Le refuge est à deux pas, ... au pied de ce sommet noyé dans la pénombre ;  Un sommet que nous approcherons au petit jour.
Au cours de cette montée  qui débuta  dans  l’après midi,  dans  la  fraîcheur  de  l’air ambiant et sous un soleil d’automne,   notre mentor  insista longuement  sur les risques liés aux avalanches. Nous montons d’un  pas  régulier,  lourdement chargés.

Arrivée au refuge du Rhule,  sombre  et  glacial.  Nous nous empressons de préparer couchage et repas. La bonne humeur du groupe   permet  de  consommer de  succulents repas,  dans  une  ambiance bon enfant  et dans les halos croisés  des  frontales.    La température a progressivement chuté. Un  peu  plus tard dans la soirée et dans la moiteur de nos sacs de couchage,  nous écouterons avec attention,  les recommandations de Fred.

* A noter que ce refuge, considéré comme l’un des plus accessibles des Pyrénées,  est  très  proche  de  la  Principauté  d’Andorre.
Il est situé au carrefour de nombreux chemins de randonnées : Le  GR 10,    la HRP   et   le  "Tour  des  montagnes  d’Ax".

PB193495-pic-de-rulhe-MINI200.JPG


BIP BIP ...
« 5h30, … C’est l’heure !!! »

Chacun  s’affaire  à  ses  occupations  dans  un  joyeux  brouhaha.
Une solide collation avalée à l’extérieur, dans la nuit froide et étoilée, et  déjà  apparaissent   les   premières  lueurs  du  jour   qui  s’annonce. Notre  "caravane"  quitte  le  refuge encore  plongé  dans l’obscurité. Nous  progressons  d’un  pas régulier vers  la  base  du couloir. Non équipés de raquettes, nous avançons sur une neige encore vierge aux reflets bleutés. Les  chutes  récentes  ont  modelé  le  paysage,   une  neige  gelée et  à  l’occasion  cassante, aux formes  tourmentées. Parfois la jambe se dérobe,   et c’est alors la bérézina  dans une neige profonde  pour  le  malheureux  empêtré. Les  cordées se relaient  pour faire  la  trace. Arrivés  au  pied  du  couloir,  nous  progresserons  à  cordes tendues et à faibles intervalles. Au  loin,  nous  pouvons  désormais  apercevoir  les  premières  lueurs du  soleil  qui  s’annonce,  d’une beauté  pure  et  glaciale, ... et  les  sommets enneigés,   d’un rose pâlichon.
Chacun,  équipé  de  crampons et piolet et encordé à ses compagnons de fortune,  avance  progressivement. Le salut sera collectif , ... ou ne sera pas.
La montée du couloir dans une pénombre bleutée et une ambiance glaciale,
se  fait  au  rythme  relatif  des  cordées  qui  se  suivent. Ici  et  là,  entre  les  parois,  résonnent  le  bruit  sourd  des  coups de crampons ... qui  se  mêle  parfois   au son plus feutré,  de  la  neige  qui  choit. A  hauteur  d’une étroiture,  à mi-longueur, les coups de piolets  décèlent parfois des  petits  blocs instables, ... qui  ne  demandent  qu’à  descendre...

VIGILANCE !!!

Sortie du couloir et arrivée sur la crête, sous la masse imposante du pic de Rulhe ; Un beau sommet rocheux   que  les  rapaces du cru  ont  saisonnièrement coutume d’utiliser  comme  promontoire. Nous baignons désormais   dans la lumière régénératrice  d’un soleil   bienveillant, la tête,  dans le bleu des cieux complices. Nous  profiterons de longues minutes durant, de  ces moments de répit,   admirant le panorama hivernal  qui  s’offre  à  nos yeux avides. La  perspective  surplombante  nous  permet  désormais  d’apercevoir tout en bas, ... lacs  et  laquets pris  par les  glaces. Tout autour de nous, … une neige poudreuse, ... immaculée et abondante, ...
...  une invitation à skier.
L’une  après  l’autre,  chaque  cordée  s’engage avec prudence et concentration sur  la  suite  de  l’arête. L’ambiance  devient en peu de temps,  plus  aérienne ; Une lame  faite de roc et de neige, ... entre deux abîmes.
Nous progresserons ainsi, chacun assurant l’autre, et à cordes tendues sans que le moindre incident ne perturbe cette belle journée qui décidemment, ... n’en finit pas de durer. Notre mentor   reste  prompt à corriger les erreurs de chacun,  sans pourtant se départir de sa bonne humeur. Arrive un couloir ombragé, que chaque cordée descendra  selon sa convenance.
En marche avant et face à la pente, jambes fléchies et pieds à 10h10,

... à reculons,
... ou par un rappel, sûr et rapide.
La suite du parcours passe à présent à l’aplomb d’une barre rocheuse. Fred nous rappelle qu’il nous est interdit de chuter.
"Concentration"  reste le maître mot. En contrebas,  nous apercevons  le  refuge et des randonneurs profitant des dernières heures ensoleillées de cette belle journée.
Après quelques glissades ou cramponnages réussis, nous nous dés-encorderons, cassant cette ligne de vie, et remiserons nos crampons  dans les profondeurs  de  notre  sac.

La poursuite de la descente sur le refuge se fait par petits groupes ; Equipages emmitouflés,  déambulant  dans  ce  dédale  hivernal jusqu’à ce que les derniers aient atteint le refuge. Une collation méritée,  les sacs bouclés,  nous reprenons le chemin du retour. Cette journée fût longue et plutôt physique. Le  retour  aux véhicules se fera  dans une humeur égale,  non  émoussée par  une fraîcheur  qui gagne du terrain. Il est vrai que le thermomètre n'affiche que 4° ... Et  que  le  pâle soleil  d’hiver,  ...  s’en est allé.

 

Rêves de neige ... 


                                                                                                                        Free Riders

Bande sonore
Chandeen - Light within time - On land
Steve Roach

On the road again  ...

 

Disparition en vallée d'Aston
La dernière balade de Sébastien



Accès
Prendre la RN 20 jusqu’aux Cabannes.
Emprunter, ensuite la direction d’Aston et continuer , sur 17 Km, sur la D 520.
Poursuivre jusqu’au barrage de Laparan, qu’on longe.
Suivre ensuite l’Aston, sur une piste parfois défoncée, jusqu’au Pla de las peyres,
lieu de stationnement des véhicules.

 

Cartes IGN TOP 25
2148 OT Vicdessos
2148 ET Ax-les-Thermes
2249 OT Bourg-Madame

  A lire attentivement ...
Les itinéraires que je décris sur ce blog découlent d’observations et perceptions qui me sont personnelles.

Ces informations généreusement partagées, ne dispensent pas le lecteur des compétences requises (cartographique, météo …) l'autorisant à progresser sous sa seule responsabilité dans un univers potentiellement périlleux. J’encourage vivement le lecteur à se plonger également, dans la lecture des cartes & topos-guides. Elles et Ils sont rédigé(e)s par des professionnels de la randonnée ou de la cartographie. La maîtrise de ces précieux outils est donc incontournable à  la préparation sérieuse d’une sortie en milieu naturel.
Les rédacteurs des Topos & itinéraires publiés sur ce blog ne peuvent en aucun cas être tenus pour personnellement responsables,  d’inexactitudes, omissions ou erreurs dans leurs descriptifs.

Ils déclinent toute responsabilité en cas d’accident survenus lors de sorties suggérés sur ce blog.


Crédits
Texte et photos : bernard langlade 

Musique : Saint-Germain - Prelusion
Contact 

 

 

Accueil
Page Montagne
       un compteur pour votre site
 

Commenter cet article