Escalade : Mental, Jusqu'au bout du rêve... Eric Demay _______ Vertical limites

Publié le par berlang-images.over-blog.com

escalade.jpg
Bernard Langlade                                          Vertige (*)
Translate
 
Ecrire un commentaire
 Contact

 Avertissements
L’accès à ce blog par le biais d’une page « non catégorisée », page englobant l’ensemble des articles, se traduira par l'écoute d'un désagréable mélange musical. Pour accéder à la page de l’article concerné, cliquer sur le titre (en lettres de couleur bleu) figurant en haut de page. La page concernée s’ouvrira.
 
Les mots et groupes de mots de couleur Rouge, sont des liens hypertextes (main), sur lesquels il est possible de cliquer. Une nouvelle page s'ouvrira.
*
Image récupérée sur la toile.
Musique Le lecteur  est situé  au pied de l'article. 
Blog optimisé avec Mozilla Firefox
Installer

 

Eric Demay, vocation grimpeur  :
De l'extrême au partage   ...
Pionnier de l'escalade moderne des années 80,  Eric Demay s'est aussi illustré dans la périlleuse pratique du solo intégral. A l'instar d'autres grimpeurs d'exception et notamment la mythique Catherine Destivelle et le regretté Patrick Edlinger, le grimpeur toulousain s'est essayé à cette vision extrême de la grimpe, pratique épurée à l'extrême puisqu'aucun système d'assurage n'est utilisé (corde ...). La chute du grimpeur est donc le plus souvent fatale.
Pour en revenir à  "La Grande Catherine " et au "Blond " du Verdon, les 
prouesses acrobatiques de ces deux grimpeurs hors normes donneront lieu à une production cinématographique anthologique, et notamment dans ce domaine extrême :
Solo à Devils Tower (Wyoming),  pour la première ;
Opéra Vertical  (Verdon),  pour le second.

Retour sur
Eric Demay
C'est dans les réputées gorges du Verdon, territoire de jeu de Patrick Edlinger, que le grimpeur toulousain nous fera une démonstration de son brio dans ce domaine extrême ; Sur de bien belles images,  nous le verrons grimper un big wall très technique (cf vidéo ci-dessous).
Le site d'Eric Demay,
Revedeverticale,  dévoile le portrait de son auteur : Une pratique tout à la fois  épurée et technique de la grimpe moderne mais pas seulement ...
En guise de présentation du personnage, deux vidéos qui donnent une dimension de la maitrîse de son art ...
 


Solo intégral
Gorges du Verdon ...

 
                                                                   De l'extrême ... au partage
 

   
Escalade à Toulouse ...
 
Voici Eric Demay dans une pratique fluide de la discipline ; Il nous fait la démonstration de son brio en grimpant l'une des nombreuses voies qu'il a ouvertes sur les berges de Garonne ;  Une voie personnellement testée.
La piste cyclable surplombant cette partie des berges, est massivement fréquentée par les promeneurs de passage. Beaucoup semblent ignorer qu'en contrebas, des grimpeurs s'évertuent à gravir cette muraille de béton. Les voies (d'escalade) sur berges, situées à proximité du Pont Garigliano, représente un secteur bien connu des grimpeurs de la ville rose ...
Un site qu'Eric Demay contribua largement à équiper. 

Par une belle soirée d'automne, je rencontrais ce grimpeur d'exception alors qu'il encadrait un groupe de jeunes pratiquant(e)s. Ne connaissant pas jusqu'à cette soirée, son existence, en tendant l'oreille j'avais noté la pertinence de ses conseils et son talent de pédagogue.

Célestes Infusions d'une nuit d'été ...
Première voie équipée sur les berges et ouverte en 1984 par Eric Demay.
Cette fissure rectiligne, un 6a technique, se situe dans la partie verticale de la digue. Sa cotation évolue jusqu'au 6b+ si le grimpeur choisit de monter droit dans cette étroite fissure, en faisant l'impasse sur  les petits trous d'évacuation.

Leçon d'escalade ...

                                                     Escalade à Toulouse - Berges de Garonne  


Le site d'Eric Demay ...

RêvedeVerticale  

 

 

Hommages ...
Une autre leçon d'escalade,    mais pas seulement ...

"Partager sa passion, ... c'est aussi la transmettre ".
Bernard Giraudeau

Une autre figure marquante de l'escalade
...

La  Grande Catherine  ... en action.

A la mémoire de Patrick Edlinger & Patrick Berhault
Verdon forever


Crédits ...
Texte : Bernard Langlade

Accueil
Page Hommages           
      un compteur pour votre site

 

 

Commenter cet article