Aaron Parks Trio en concert à Toulouse - Jazz sur son 31

Publié le par berlang-images.over-blog.com


P1140590bis-n-et-b-mini700.JPG 

 Ph. Bernard Langlade                                                                                                   Aaron Parks 
                                                                       
 
Translate

Avertissements

L’accès à ce blog depuis une page « non catégorisée », page englobant l’ensemble des articles, se traduira par l'audition d'un désagréable mélange musical. Pour accéder à la page de l’article concerné, cliquer sur le titre (en lettres de couleur bleu) figurant en haut de page. La page concernée s’ouvrira.

 Les mots, groupes de mots de couleur rouge et la petite image, sont des liens hypertextes sur lesquels il est possible de cliquer.
Lorsque j'ai crée ce blog, lorsque j'ai commencé à diffuser images et vidéos de spectacles, j'ai été (et reste encore) motivé par un seul désir : Faire connaitre des talents reconnus (ou moins connus) au-delà du cercle des habitués du genre.
Equipé d'un matériel photo (et vidéo) aux performances limitées,
il en résulte parfois une reproduction audio d'une qualité très approximative de la qualité initiale.

Musique
Le lecteur  est situé  au pied de l'article.
 
Ecrire un commentaire

Blog optimisé avec Mozilla Firefox
Installer


Soirées musicales à l'Automne CLub ...
De passage à Toulouse à l’occasion du Festival d’automne
Jazz sur son 31    

P1140671-mini200.JPG
J’avais découvert ce pianiste américain qu’on m’avait présenté
comme  l'un des  « héritiers »  de  Keith Jarrett,     en écoutant  un de ses  albums ...                                  
Invisible CinEma  

Ce jeune prodige de la "planète  Jazz",   par ailleurs   élève surdoué, intègre la prestigieuse université de Washington à un âge prématuré. Il n'a alors que 14 ans et beaucoup de rêves à réaliser. Kenny Barron avec qui Aaron apprit le piano  à ses débuts, fût  impressionné par la  maturité musicale  du jeune pianiste. Deux ans ont passé et une autre opportunité  s'offre à lui ; Il franchit alors les portes de la réputée Manhattan School of Music, conservatoire de musique renommé  d'où sortiront d'autres célébrités. On compte notamment parmi celles-ci,   l'acteur et chanteur américain à la voix  de velours, ... Harry Connick Jr.
Pour en revenir  à  Aaron,   nous le retrouvons quelques années plus tard
alors  qu'il est encore scolarisé à la MSM. Il enregistre ses trois premiers disques sous le réputé label BLUE NOTE.
C'est  avec  un  trompettiste de renom, 
Terence Blanchard,
qu'il se lancera dans l'aventure. Plus tard, il l'accompagnera dans ses tournées.
Terence Blanchard en
concert

Jazz times Magasine
,  revue spécialisée, qualifiera Aaron Parks de "visionnaire" ;
Bienvenue consécration d'un journal faisant autorité dans ce milieu. L'éclectisme musical de Aaron qui traduit des influences diverses, est enfin apprécié et reconnu. Son premier album sort en 1999. Quelques années plus tard, "Invisible cinema ", dernière née de ses compositions, est   l'aboutissement réussi d'un mélange des genres, d'une maturation. On peut y déceler des influences diverses ...
... Classique, jazz progressif, hip hop, groove ...
Aaron se produit plus fréquemment et avec des musiciens en vogue.

Parmi eux on compte notamment
, l
e   guitariste Kurt Rosenwinkel  qui en 2011 sera l'invité de ce même festival toulousain. Aaron Parks montera aussi des projets musicaux avec le saxophoniste Charles Lloyd            
Aaron et ces deux mêmes musiciens, ont également suscité un réel enthousiasme du public au Festival JazzinMarciac 

Aaron Parks fait son cinéma ...
Dans un autre domaine,  celui du 7ème Art,   la consécration hollywoodienne naitra de sa collaboration musicale à plusieurs films réalisés par Spike Lee. Il signera notamment la BO du film  Inside man .
Le pianiste signera aussi  la réalisation de musiques de deux autres succès,  "She hate me "   et   "when the levees broke ".
Dans ces deux films,  Aaron Parks co-signera la BO avec Terence Blanchard.
Le premier, une agréable comédie de moeurs sur fond de crise boursière.
Dans le second, le réalisateur aborde dans ce film documentaire un sujet
plus sensible et  amer,   celui des controverses  liées  à l'ouragan  "katrina".

Le titre original    :                   Katrina   (When the Levees Broke )
La bande-annonce
 
                La BO

Discographie de Aaron Parks
.  First Romance (2000)
.  The wizard (2001)
.  Shadows  (2002)
.  Invisible Cinéma
    (2008)

Aaron connait désormais une consécration internationale, en Europe tout spécialement. Il lui arrive de quitter son quartier de Brooklyn pour  faire profiter son public de sa verve musicale. Il lui arrive aussi parfois de poser ses valises et son piano, dans l'Héxagone ; A Paris parfois, notamment au  réputé Jazz-Club  Le duc des lombards
Concert d'Aaron dans ce prestigieux club.

... 
 concert

En octobre 2009 et à l'occasion du festival d' automne, le festival  Jazz sur son 31  l'invite dans ses programmations.

Aaron à   L'affiche                                                                    
Il sera accompagné par deux musiciens talentueux ...
Matt Brewer ... Bass
Ted Poor    ...   Drums 

Le site d' Aaron Parks 
Un label
 BLUE NOTE 

 
 

Automne Club, Octobre 2009
Extrait du concert ...

                                                       

                                                                            Aaron parks trio  


Un peu plus de musique ?  ...   ICI 


Crédits
  
Textes, diaporama et photographies  
 Bernard Langlade

Accueil
Page Spectacles              
       un compteur pour votre site
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article